Foo Fighters à Osaka les 15 et 16/04/08

Publié le par shinobipark

15/04/08

L’attente est extrêmement longue. Nous devons attendre que notre rangée soit appelée pour entrer… Comme on ne comprend rien, on se débrouille comme on peut pour entrer au bon moment ! Nous sommes finalement debout dans la fosse alors que Martin est assis loin derrière nous dans les gradins (je précise que c’est une amie de Philippe « Pchan » vivant à Osaka, qui s’est chargée de nous acheter ces places et de nous les envoyer en France. Merci gentille Reiko !). Nous voyons relativement bien je dois dire. La première partie HIFI HANGRENADES ouvre les festivités à 19h pile. Un peu répétitif (cela ressemble vaguement à Greenday).
20h05 : les FOO FIGHTERS montent sur scène. Dave (le chanteur) fait ses mimiques d’imbécile, un chewing gum dans la bouche comme d’habitude ! Il est content ! Les morceaux joués : Cheer Up, Boys ; Time Like These ; The Pretender (qui a le don de me rendre quasi-hystérique !) ; Breakout (sur laquelle toute la salle se met à sautiller sur place !) ; Learn To Fly ; Let It Die ; No Way Back ; This Is A Call (un morceau que je trouve particulièrement bon) ; Stacked Actors ; Skins & Bones ; Marigold ; My Hero (quasi-acoustique…) ; Cold Day In The Sun (avec Taylor, le batteur, au chant) ; But, Honestly ; Everlong (intégralement en acoustique… Nara ne s’en remet pas… et on la comprend !) ; Monkey Wrench ; All My Life ; Big Me ; présentation des membres du groupe (dont le 1er guitariste qui a, tout comme Dave, fait partie du groupe Nirvana -c’était la première petite touche « culture musicale » de ce récit de voyage !- et le mec qui tient le triangle qui nous fait un petit solo franchement sympathique !) ; solo de batterie ; extrait de Dr Feelgood (de Mötley Crüe) ; extrait d’un morceau de Van Halen (mais j’ai oublié lequel !) ; Long Road To Ruin ; et pour finir (et achever tout le monde en beauté) Best Of You ! Dès le début, Dave nous annonce que le concert va durer au moins 1h45. Effectivement, ils jouent pendant 2h05 ! L’ambiance est super bonne : sur scène, les membres du groupe se font des blagues et n’arrêtent pas de se marrer ; dans la salle, le public est super réceptif et tout joyeux ! Ex : Dave affirme que sa bière n’est autre qu’un médicament pour la voix ! Bref, on passe tous un excellent concert, plein d’émotions. Ca fait vraiment plaisir de les voir ! Petite pensée pour Séb (Cousin Moumout !) qui aurait tant aimé les voir ce soir…

16/04/08

On se place un peu plus près qu’hier et plus au centre. Erreur ! Car la salle est nettement plus remplie aujourd’hui et le public est déchaîné ! On ne reste à cette place qu’une demi-heure en tentant de sauver notre peau à chaque minute entre les coups de tête et les coups de coude (*mode survie* on !!!). Bref, Miguel craque et on s’éloigne un peu. Du coup, meilleure vue d’ensemble car moins de grosses têtes devant nous ! Nous pouvons enfin profiter des grimaces de Dave ! Dans un élan de bonté, je laisse passer devant moi 2 petites Japonaises qui se trouvaient derrière (pour une fois que je gâche la vue de quelqu’un à cause de ma taille !). Elles sont super contentes, me remercient et se confondent en excuses lorsque, par hasard, dans le feu de l’action, elles me bousculent ! Les morceaux joués sont quasiment les mêmes que la veille sauf que pendant This Is A Call (au moment de notre changement stratégique de place), Huey Lewis (dont le morceau le plus connu est The Power Of Love, bande originale du film « Retour Vers Le Futur » -pause « culture musicale », deuxième !) vient rejoindre le groupe sur scène muni de son harmonica. Le solo de triangle est demandé expressément par Dave qui pense que seul 10 personnes ont assisté au concert d’hier et qu’il serait dommage que les autres n’aient pas droit à ce moment musical mémorable ! Un « fan » semble hurler des choses pas sympa à la violoniste qui est sur scène avec le groupe, du coup Monsieur Dave s’énerve et fait moins de blagues qu’hier. Cela dit, j’ai bien aimé ses interventions entre les chansons, car je m’attendais au même discours entre les morceaux et bien pas du tout, chaque mot est différent. Il sait se renouveler ! Bien que le concert dure 10mn de moins que la veille, je suis bien contente d’être revenue ! Surtout qu’ils ne sont pas près de passer en France, je le sens… Avant de partir, les petites Japonaises me disent au revoir et me remercient encore d’une courbette !

Commenter cet article

Sylviane 31/08/2008 19:24

Ah toi quand tu aimes... c'est pas à moitié lol.Tu as même réussi à récupérer une petite affiche avec les sous titres en Japonais... Bientôt un collector !Gros bisous ma Sylène et bonne fin de week end,Syl

Nara 31/08/2008 10:45

Un de mes meilleurs concerts, mes larmes de crocodiles en témoignent ! Ahlala c'était tellement magnifique comme journée et soirée, je n'entends plus "Everlong" de la même manière mtnt.. ni toutes les chansons qui ont suivi vu que j'avais du mal m'en remettre !! PS : ayé j'ai testé GH3 pendant 5h hier, jme suis éclatée comme une ouf!! encore quelques chansons en medium et j'ai complété le niveau !! (l'Easy je l'ai zappé, faut pas déconner non plus ^^)! Par contre en Hard ça va plus etre autre chose...bizzzz bon wkd encore ;)